Monday, December 5, 2016

France - solidaritè avec les travailleurs d'Air France

Au procès des travailleurs d’Air France (voire notre article), le jugement concernant les salariés d’Air France est tombé hier. Trois travailleurs viennent d’être condamnés à des peines allant de 3 à 4 mois de prison avec sursis et des amendes concernant les accusations de violence. Un autre a été partiellement relaxé, l’autre totalement. Des amendes ont également été infligées à 11 autres inculpés concernant des accusations de dégradations. Dans le même dossier et alors même que l’inspection du travail avait invalidé le licenciement de Vincent Martinez, représentant du personnel, c’est la Ministre du travail elle-même qui a entériné son licenciement démontrant le caractère politique du dossier.
Le 5 octobre 2015...

Danemark : Arrestations à une manifestation antifasciste

Au moins 10 personnes ont été arrêtées après les incidents qui ont éclaté hier samedi lorsque la police anti-émeute de Copenhague a empêché les manifestants antifascistes d’atteindre un rassemblement islamophobe PEDIGA. Celui-ci n’a rassemblé qu’une soixantaine de manifestants qui avaient prévu de traverser des quartiers populaires. Mais les contre-manifestants antifascistes, bien plus nombreux, les ont obligé d’y renoncer et de modifier leur itinéraire. Des barricades ont été construites et des feux allumés. Les personnes arrêtées l’ont été pour "agression contre un policier, vandalisme et refus d’obéir aux ordres".
Les incidents hier à Copenhague

Brasil - Centrais sindicais traidoras enrabichadas com Temer e ataques aos direitos previdenciários


 Liga Operária
xo-traidores
Outra vez, as traidoras centrais sindicais demonstram sedução pelo podre poder burguês-latifundiário, serviçal do imperialismo, conluio com o governo de turno e articulam contra interesses dos trabalhadores. Na calada da noite dessa segunda-feira, 5/12/16, as centrais sindicais – Cut, Força Sindical, UGT, CTB, NCST e CSB – se reúnem com  Michel Temer, no Palácio do Planalto.
A reunião tem como tema o abusivo pacote de ataques aos direitos previdenciários dos trabalhadores e, mais uma vez, as centrais sindicais traem os trabalhadores aceitando participar de convescote palaciano, no momento do anúncio oficial das maléficas medidas, como aumento da idade mínima para aposentadoria, regras ainda piores para as mulheres, privilégios para os militares das Forças Armadas, juízes, parlamentares e outras castas.
O reacionário governo Temer, após esse pacote da Previdência, também pretende impor mais cortes de direitos trabalhistas, como a possibilidade de o acordado valer sobre o legislado, que já foi referendado pelo patronal STF. É por essas e outras, que as centrais sindicais estão totalmente desmoralizadas e terão o mesmo fim de Temer e sua quadrilha.

Abaixo os conluios palacianos e os ataques aos parcos direitos que os trabalhadores ainda tem!

Fora pelegada!

Fora Temer e sua quadrilha!

Preparar a deflagração da GREVE GERAL!

PERÚ: Comunicado del MPP (CR) condena la represión en Huaycán.



 

DENUNCIAMOS LA VIOLENTA REPRESIÓN DEL GOBIERNO FASCISTA DE KUCZINSKY CONTRA LAS MASAS EN HUAYCAN-LIMA.

Los diferentes diarios del país han dado cuentra de la protesta de las masas en el distrito de Ate-Lima, particularmente en Huaycán y Raucana que buscaban se atienda sus denuncias contra tráficante de orgános de niños. La noticia ha venido circulando con intensidad en las poblaciones más pobre del país, quienes para proteger a sus hijos, han denunciado la existencia de esta amenaza contra ellos, ante la indiferencia de las autoridades civiles y policiales.

Ante los reclamos de las masas los que mandan en el Perú, han hecho oídos sordos, como siempre. Contra ello, las masas de Ate han decidido levantarse en vigorosa protesta para que se les atienda en sus denuncias y han demostrado que saben combatir y resistir por sus justas demandas.

 El gobierno mediante las fuerzas represivas de la policía ha respondido vilentamente contra las masas haciendo gran número de detenidos, dentro de los cuales hasta 6 menores de edad, asimismo, causado la muerte por bala de una anciana pobladora.

Nosotros denunciamos y condenamos al gobierno  fascista, genocida y vendepatria del yanqui Kuczinsky y de la Keiko por la represión genocida contra las masas por el solo hecho de reclamar se les atienda en sus denuncias, asímismo condenamos la represión policial genocida e indiscriminada contra el pueblo de Ate (Huaycan y Raucana) y al sistema judicial y fiscal que ha ordenado la prisión de más de 36 pobladores adultos y 6 niño.

Saludamos y expresamos nuestra plena solidaridad con las masas que se han levantado en poderosa protesta contra el gobierno fascista genocida y vendepatria del yanqui yanqui Kuczinsky y de la Keiko con su "mayoría parlamentaria", que cada vez se hunde en mayores escándalos mostrando la avídez por el botin de sus más conspicuos ministros, legisladores, militares, policias, jueces, fiscales, funcionarios y asesores, etc como reflejo del mayor hundimiento del viejo Estado terrateniente-burocrático al servicio del imperialismo, principalmente yanqui, que está siendo barrido parte por parte por la guerra popular dirigida por el PCP, que está próximo a culminar su proceso de reorganización general en medio de la guerra popular en lucha a muerte contra el nuevo revisionismo y el oportunismo. Lo que dará un mayor impulso a la lucha de las masas y su incorparación por saltos a la guerra popular.

Sabemos que el pueblo de esa parte de la capital, que hoy combate y resiste con tan alto espíritu de rebelión, ya ha probado la miel en sus labios ejerciendo el nuevop Poder, y que pese al restablecimiento del viejo Poder reaccionario, estas masas están expresando que están listas y bregando por contrarestablecer. Tiempo más tiempo menos esto se hará.

!Viva el 03 de diciembre aniversario del natalicio de nuestro querido Presidente Gonzalo, Jefe del Partido y la Revolución, y día del Ejército Popular de Liberación! 

MOVIMIENTO POPULAR PERU (CR)

Diciembre de 2016 

PCm Italy - special issue ' proletari comunisti' - SPECIAL TRUMP

 E' uscito lo "Speciale Trump" di proletari comunisti - richiedere a pcro.red@gmail.com

Sunday, December 4, 2016

Italy - referendum PCm Italy


France - Après la lutte contre la loi Travail, la répression continue !



En soutien aux inculpés de la lutte contre la loi Travail et de la lutte contre l’Etat d’Urgence, nous publions ici deux communiqués de la CARA (Cellule Antifasciste Révolutionnaire d’Auvergne). Nous rappelons qu’un Camarade de la CARA a passé un mois en prison durant la lutte contre la loi Travail (voir Nouvelle répression à Ct-Fd !, Un Camarade en prison, développons la solidarité révolutionnaire !, Manif pour la libération d’Antoine et contre la répression !). 

Riom, 7 décembre :
Soutien à Théo ! Arrêt des poursuites !
Mercredi 7 décembre prochain à Riom, Théo repasse en procès pour une affaire dans laquelle il avait été acquitté. Mais en bon chien de garde du pouvoir bourgeois, le parquet a fait appel et entend continuer l’acharnement contre ce Camarade qui n’a jamais caché ses opinions antifascistes et révolutionnaires. Et c’est bien là le fond de l’affaire. Comme partout en France, l’État veut faire payer leur engagement dans la lutte à celles et ceux qui osent relever la tête !
Dans cette affaire, il lui est reproché d’avoir organisé la manif contre l’État d’Urgence de décembre 2015 à lui tout seul ! Une manif jugée illégale car non déclarée. La CARA se moque bien de savoir ce qui est légal ou illégal (surtout sous l’État d’Urgence où la loi est d’autant plus policière!). Ce qui nous importe, c’est de savoir ce qui est légitime ou pas ! Nous sommes légitimes à manifester contre ce système, d’autant plus en cette période où les plus pauvres et les plus exploités sont celles et ceux sur qui l’État et ses chiens de garde frappent le plus.
D’autre part, ce n’est pas un hasard si le le procès en appel se déroule moins d’une semaine avant un autre procès le 13 décembre prochain où Théo passera de nouveau au tribunal avec 2 autres participants à la lutte contre la loi Travail (voir notre communiqué). Ce procès, c’est le procès de la mobilisation contre la loi Travail : ses manifs, ses occupations, ses blocages. Hors de question que 3 Camarades de lutte portent le chapeau d’une mobilisation de masse et populaire !
Face à la répression, rendons coup pour coup !
Solidarité !
Arrêt des poursuites !
En lien l’évènement du procès des 3 manifestants contre la loi travail qui aura lieu le 14 décembre : https://www.facebook.com/events/332086197174143/
Pour le procès de Théo le 7 décembre, soutenons-le à Riom !

RASSEMBLEMENT CONTRE LA REPRESSION

Suite à une des nombreuses manifestations contre la loi travail qui s’est terminée par l’invasion du Conseil Départementale à Clermont-Ferrand, 3 camarades ont été interpellés.
Leur seul crime ? Avoir osé lutter contre la loi El Khomri comme des millions de personnes en France. 70% de la population refuse cette loi, mais cela n’a pas empêché Valls de dégainer le 49-3 pour la faire passer en force.
Dans tout le pays l’Etat a frappé de toutes ses forces sur le peuple, surtout sur celles et ceux qui ont osé relever la tête. C’est le cas de nos 3 camarades auvergnats qui sont placés sous contrôle judiciaire, 1 doit pointer au commissariat chaque semaine et tous sont interdit de se rendre dans l’hypercentre de Clermont-Ferrand jusqu’à leur procès, le mardi 13 décembre.
Nous ne pouvons pas rester les bras croisés quand celles et ceux qui se battent pour leur dignité se font réprimer, c’est pour cela que nous nous battrons pour l’arrêt de toutes les poursuites à l’encontre de nos camarades.
Le pouvoir en place déchaine sa politique antisociale et liberticide. La répression va devenir de plus en plus féroce avec une justice aux ordres, comme on l’a vu pour les Air France et les Goodyear.
En s’en prenant à certains d’entre nous, ils veulent nous faire courber l’échine. C’est l’ensemble de celles et ceux qui se battent qui sont visés, c’est nous toutes et tous. C’est pour cela que nous appelons à venir nombreuses et nombreux au procès qui se tiendra le mardi 13 décembre 2016 à 14h00 au tribunal de Clermont-Ferrand.

A bas la criminalisation du mouvement social !
Contre l’Etat policier, rendons coup pour coup !
Soutien aux camarades qui passent en procès :
mardi 13 décembre
14h devant puis dans le Tribunalde Clermont-Ferrand
& 17h30 2ème RDV (pour ceux qui n’ont pas pu venir avant) devant le tribunal